Lundi  20  NOVEMBRE  2017  
Espace Membre
 
Foulosophie
  • L'argent ne fait pas le bonheur... Parole de pauvre.
  • Amusement o on dit "vilain" son camarade, chimpanz n'aime pas a.
  • Si tu dors et que tu rêves que tu dors, il faut que tu te réveilles deux
    fois pour te lever.

  • Le mariage est la seule guerre o vous dormez avec l'ennemi(e).
  • Le mariage est la seule guerre o vous dormez avec l'ennemi(e).
  • Celui qui pisse contre le vent pisse sur sa chaussure.
  • femme avare, mari escroc.
  • le temps est plus difficile tromper que les femmes.
  • La dictature, c'est ferme ta gueule. La dmocratie c'est cause toujours.
  • La politique, c'est comme les singes. Plus tu montes, plus tu montres ton derrire.
+ de Foulosophie
GBICH TIME POUR VENIR RIRE EN FAMILLE CHAQUE WEEK-END

On connait GBICH !, ce “journal d’humour et de BD qui frappe fort”, qui égaye les Ivoiriens depuis treize ans maintenant. L’an passé, on a connu les “GBICH d’Or”, cette soirée spectacle d’humour et de récompense des meilleurs humoristes du pays, qui aura lieu chaque année. Actuellement, on parle de plus en plus de “GBICH Time”, un autre spectacle goupillé par ce même journal. Alors on est tenté de se demander jusqu’où cet appétit de l’événementiel mènera votre canard préféré. Illary Simplice, le Rédacteur en chef de GBICH !, lève un coin de voile sur cet engouement.

GBICH ! se lance de plus en plus dans l’événementiel. A quoi répond cette nouvelle orientation ?
Illary Simplice : C’est une suite logique des événements. Car cela répond à une envie de diversification de nos activités. Nous avons décidé d’aller vers notre public pour lui servi des spectacles d’humour. Exactement à l’image de ce que nous faisons dans le journal. C’est un besoin manifesté par nos lecteurs depuis des années que nous voulons satisfaire. Ça va s’appellera “GBICH Time”, un peu à l’image de “GBICH d’Or” que nous avons organisé l’an passé, mais en format plus réduit.

Est-ce que c’est parce que le journal GBICH !, n’arrive plus à nourrir son homme, son personnel que vous couriez dans l’événementiel ?
I.S : (rire) arrêtez de caricaturer ! En réalité, ce n’est pas cela. N’oublions pas que l’humour est allé crescendo ! Dans les années 90, Touré Aboubacar dit Tonton Bouba avait une émission dénommée « Allocodrome » au cours de laquelle il invitait des comédiens et humoristes tels qu’Adama Dahico, Glazaï Kevin etc. pour leur permettre de s’exprimer. Parallèlement à cela, d’autres personnes faisaient de l’humour à travers le dessin à Fraternité Matin par exemple ! On a connu Djess Saby, Zohoré etc. Quand nous avons lancé GBICH !, un peu à la même époque, c’était pour égayer le public. Vu que le journal a fait du chemin et sachant qu’il peut être gagné par l’usure du temps, nous continuons dans la même veine pour donner du sourire et du rire aux Ivoiriens à travers GBICH Time, en vu de les déstresser. En outre, il existe ce qu’on appelle l’industrie d’humour. Un vaste ensemble dans lequel on puise pour continuer de mériter la confiance placée en nous par le public.

Oui, mais c’est quoi les « GBICH Time» concrètement ?
Les « GBICH Time », ce sont des spectacles d’humour que nous organiserons chaque semaine à SOCOCE des Deux-Plateaux de 16 heures à 18 heures, tous les samedis. Pendant donc deux heures, nous allons présenter un spectacle d’humour au public avec les meilleurs humoristes du moment. On peu citer pêle-mêle Digbeu Cravate, Jimmy Danger, Agalaval…pourquoi ?, on s’est rendu compte que les gens on besoin de déstresser, après de longues semaines de travail, de dur labeurs, on lui donne la possibilité de venir seul, avec sa famille, avec une copine ou une amie, ingurgiter de la bonne humeur avec les meilleurs humoristes de la place pendant deux heures. Cela se résume à la promotion de l’humour. Et comme les humoristes et nous faisons le même travail, nous nous sommes mis ensemble pour créer une certaine synergie. « GBICH Time », c’est donc deux heures de spectacle hebdomadaire époustouflant avec la crème des humoristes de la place.

On sait que les humoristes dont vous parlez, ont eux-mêmes leur concept fait de spectacles d’humour. Et là, nous les récupérer pour la même chose. Est-ce que ça ne va pas perturber leur programme ou leur faire la concurrence?
En Afrique, on dit trop de viande ne gâte pas la sauce. Nous en tant que structure organisée, on ne va pas empiéter sur le programme déjà établi par un artiste quelconque. Nous allons les solliciter en fonction de leur disponibilité pour les « GBICH Time ». Cela dit, nous avons prévu des plans pour parer à tous les cas de figures qui pourraient s’interposer. Ce que nous pouvonbs dire au public, c’est que chaque semaine, les gens qui iront au « GBICH Time » à SOCOCE retourneront pliés en quatre. Pour vous rassurer, sachez qu’à Abidjan, il y a des temples du Zouglou et du reggae. Mais cela est parti de quelque part ! À l’image de ces lieux ou les amoureux de ces musiques se retrouvent, nous voulons fidéliser ceux qui aiment l’humour. Sans oublier que c’est la promotion de notre métier que nous faisons.

La salle de cinéma de SOCOCE n’est-elle pas restreinte, et est-ce que le prix d’entrée sera à la portée du grand public ?

C’est voulu de faire ces spectacles là à SOCOCE. Nous n’avons pas prévu cette fois de faire de grand spectacle. Mais des spectacles VIP, avec environs 300 personnes par soirée. Le spectacle avec de très grand public étant réservé aux « GBICH d’or » au palais de la culture.

On peut avoir quelques noms des humoristes qui seront là pour le premier « GBICH Time » ce samedi ?
La première édition aura lieu le samedi 02 juin au SOCOCE Deux-Plateaux avec Digbeu Cravate et Adama Dahico et des humoristes surprises, dans une animation de Montana, lui-même humoriste et blagueur.

Vous avez parlez de spectacle VIP. Ça veut dire que c’est réservé seulement à ceux qui ont beaucoup d’argent dans la poche ?
Naturellement, ceux qui ont l’habitude d’aller à SOCOCE seront là ! Mais la salle « la Fontaine » où se tiendra le spectacle est ouverte à tout le monde. Les habitants de Yopougon, d’Abobo ou de d’ailleurs seront tous les bienvenus. Le ticket d’entrée étant à 5000 franc, nous croyons que c’est à la portée de toutes les bourses, du public et de tous.

Interview réalisée par Serges Alex / blehirisa@gbich.com le 18-05-2012 19:00:56 | Vue 4491 fois | Commentaires (4)
Réagir à cette interviou
+ d'interviouuu
Article du 05-05-2014 12:04:05 | Vue 7940 fois | Commentaires (0)
Article du 03-03-2014 18:59:08 | Vue 6577 fois | Commentaires (0)
Article du 03-03-2014 18:25:59 | Vue 3863 fois | Commentaires (0)
Article du 03-03-2014 18:12:24 | Vue 3813 fois | Commentaires (0)
Article du 20-02-2014 17:52:29 | Vue 7383 fois | Commentaires (0)
Article du 20-02-2014 17:40:47 | Vue 3775 fois | Commentaires (0)
Article du 21-03-2013 11:26:13 | Vue 6685 fois | Commentaires (0)
Publicité