Manu Dibango le grand musicien camerounais de 85 ans, père du soul makossa  et pionnier de la world music,   a choisi Abidjan pour fêter ses 60 ans de musique. Il sera donc aujourd’hui au palais des congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire pour faire le show avec les ivoiriens. Il n’a pas choisi la Côte d’Ivoire par hasard deh ! C’est ici à Abidjan en 1975 avec l’orchestre de la Radiodiffusion Télévision Ivoirienne (RTI) que tout a bien commencé pour lui. Pendant que le musicien galérait avec quelques disques et tournées par ci par là, la RTI lui a donné un bon contrat de 4 ans à la tête de son orchestre pour monter tous les tics tacs de la musique à ses camarades musiciens.

Il n’a donc pas oublié la main tendue des ivoiriens et il le leur rend bien. 

En tout cas, on doit verser des tonnes d’hommages sur lui. 60 ans, ce n’est pas 60 jours comme le dirait l’autre.

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...