En Côte d’Ivoire, la chanteuse Aka Louise de Marillac alias Nayanka Bell n’est plus condamnée à trois ans de prison ferme et à payer une amende pour une affaire de terrain. Hier Lundi, une décision de la cour suprême est venue casser cette condamnation. C’est ça on appelle dans le français des juges « suspendre l’exécution des condamnations civiles attachées à l’arrêt de la Chambre correctionnelle de la Cour d’Appel d’Abidjan. »Tout ça pour relancer cette affaire dans 4 mois. L’artiste et ses adversaire les villageois d’Ano à Agboville au sud est de ce pays, vont se retrouver encore devant le juge pour parler de cette condamnation.

On attend donc la saison 2 de cette passionnante série

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...