Pascal Affi N’guessan, le Président d’un groupe du Front Populaire Ivoirien (FPI) a appelé hier les journalistes pour parler de tout ce qui se passe dans le pays. En tout cas il ne s’est pas amusé avec le pouvoir en place deh ! Il a dit ses mille vérités par rapport à la réconciliation nationale, au parti unique que le pouvoir veut mettre en place, à la Commission Electorale Indépendante et bien d’autres sujets. 

Il a révélé que la date de la  fête de la liberté a été avancée au 12 mai 2018 et que ça va se passer toujours à Yopougon.

Parler est bien mais agir est mieux.

Qu'en pensez vous ?

commentaire(s) pour l'instant ...