En Côte d’Ivoire, un nouveau parti politique est venu s’ajouter aux autres qui sont déjà sur place. Son nom ? Congrès pour la consolidation de la République et le développement (CONCORDE). Son créateur ? Alcide Djédjé, un proche de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo. Hier donc,  il était devant les journalistes pour donner toutes les informations sur  « sa chose ». Il dit que « CONCORDE veut injecter la culture de la recherche du consensus, à tout prix, en chaque habitant de ce pays. Car l’activité politique en Afrique ne doit pas toujours aboutir à la guerre ou aux conflits armés », a-t-il ajouté, estimant qu’il est possible comme en Suisse d’avoir une « démocratie de concordance ».

En plus, il va mettre son parti politique dans le Rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) parce que toujours selon lui,  « Moi Alcide Djédjé, je suis diffèrent du président (de la République) Alassane Ouattara par l’ethnie, de la religion certes, mais j’ai des affinités avec lui ». 

Le RHDP a donc un nouvel allié. Quant au Président de CONCORDE, il parle de courage politique et affirme qu’il n’ a pas trahi quelqu’un. A côté de lui à la table de séance, Watchar Kedjebo, son secrétaire général, Yvette Koudou, secrétaire à l’organisation, Largaton Koné au secrétariat à la mobilisation…

C’est aussi ça la démocratie, chacun est libre de choisir le camp qu’il veut, quand il veut.

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...