Le prix du kg de cajou se situe entre 250 et 400 FCFA. Conséquence, plus de 300 camions d’anacarde sont bloqués dans les ports de Côte d’ivoire. Et dans d’autres lieux de déchargement. Et cela, depuis un mois. Par ailleurs, dans les zones de production, les prix pratiqués varient entre 200 et 300 FCFA.

Avec ça, comment ceux qui sont à la frontière vont pas aller vendre à 1 000 FCFA/kg de l’autre côté ?

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...