En Centrafrique, trois journalistes russes ont été tués Lundi soir à environ 200 km de la capitale Bangui. Orkhan Djemal, reporter de guerre, Kirill Radtchenko caméraman et Orkhan Djemal documentariste. L’information a été été confirmée  par le ministère des Affaires étrangères russe dans un communiqué. En tout cas cette affaire a pris le monde entier et selon les médias, les trois journalistes sont descendus en Centrafrique pour enquêter sur « les activités de la société militaire privée Wagner » dans ce pays. une société qui a notamment été active dans l’est de l’Ukraine à partir de l’été 2014. Ils avaient tenté de s’approcher d’une base présumée du groupe Wagner à Bangui, mais en ont été empêchés au motif qu’ils n’avaient pas d’accréditations. Mais ils ont insisté et sont tombés dans un piège. Les corps des victimes seront rapatriés samedi en Russie. Reporters Sans Frontière (RSF)  demande une enquête sérieuse et approfondie sur la mort de ces trois journalistes aux autorités russes et centrafricaines.

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...