A cause des informations qu’un journaliste ghanéen a sorti sur la corruption des arbitres africains, la Confédération Africaine de Football (CAF) s’est réunie ce samedi pour parler de ça. Des décisions de suspension sont donc tombées sur la tête des arbitres concernés. Il y a des arbitres de la Côte d’Ivoire, du Togo, du Mali, du Ghana et du Burkina Fasso. Quatre arbitres ivoiriens sont dans cette affaire. Il s’agit de Dembélé Denis (arbitre) suspendu pour 6 années de toute activité liée au football de la CAF, Marius Tan (arbitre assistant)  suspendu pour 2 années de toute activité liée au football de la CAF, Bi Valère Gouho (arbitre assistant)  suspendu pour 2 années de toute activité liée au football de la CAF et Coulibaly Abou ( arbitre) suspendu pour 2 années de toute activité liée au football de la CAF.

Ivoirien n’a pas dit il aime « gombo ». Or « gombo » est doux mais ça peut être amer aussi.

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...