Le gouvernement ivoirien représenté par Maurice Kouakou Bandaman Ministre de la Culture et de la Francophonie, est descendu Dimanche dans le village de  Konankokorékro, département de Toumodi au centre de la Côte d’Ivoire, pour dire « Yako » à l’artiste Allah Thérèse qui a perdu son accordéoniste et mari N’goran Laloi. Ce dernier est décédé le 20 mai dernier à l’âge de 87 ans. 
Le MInistre a annoncé que l’accordéon, « une pièce unique », va être placé au Musée national, afin de l’immortaliser.
Le couple laisse derrière lui neuf enfants et une soixantaine de petits fils et arrières petits-enfants.
C’est une bonne initiative. Ce serait encore mieux si on créé un musée spécial dédié à tous les artistes toutes disciplines confondues,  qui ont porté haut le drapeau de ce pays.

Qu'en pensez-vous ?