Après avoir payé des tas de milliers d’euros, vingt-cinq migrants Sénégalais, Guinéens, Nigérians et Sierra-Léonais qui ont quitté l’Afrique de l’Ouest il y a cinq semaines se sont retrouvés en pleine mer vers les côtes du Brésil. Heureusement des pêcheurs passaient par là et ils ont été sauvés. Partis du Sénégal via le Cap vert, leur planche à moteur est tombé en panne. Ces migrants âgés de 19 à 35 ans sont hébergés dans un centre sportif de Sao Luis do Maranhao, la capitale de l’État, où on les soigne fort fort à l’heure-là. Deux passeurs ont été arrêtés par la police.
Ah bon, donc affaire de migrants-là, ce n’est pas pour partir en Europe seulement !

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...