Le ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, premier sur la liste des personnes qu’on a enlevées du PDCI a appelé les journalistes hier pour se confier sur ça et sur son mouvement qu’il a lancé qui s’appelle « sur les traces d’ Houphouët-Boigny ». En tout cas, il a dit ses milles vérités sur le parti unifié et a précisé qu’il a toujours sa carte de PDCI dans sa poche. Il a aussi lancé les « gbê doux-amers » concernant cette liste de 18 personnes qu’on a enlevées du PDCI. Il dit que cette décision est zéro.

Pour ce qui est son mouvement, il a commencé une tournée dans le pays pour expliquer ça aux gens et selon lui, c’est en train de prendre. 

Pour Finir, il a demandé au Président Henri Konan Bédié de prendre ses responsabilités et de « bien faire ».

A côté de lui à la table de conférence, il y avait Madame Oulai, celle qu’on a présentée comme ayant été manipulée par le conférencier.
Bon, yeux regarde bouche parle pas.

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...