DJ Arafat, le chanteur ivoirien de coupé décalé a été condamné à 12 mois de prison ferme et une amende de 20 millions de FCFA de dommages et intérêts, par la justice ivoirienne, pendant qu’il est en tournée en Europe. Il est accusé d’avoir maltraité un jeune du nom de Régis Naï.

L’artiste a réagi en même temps sur internet. Il dit qu’il va faire appel pour tirer cette affaire au clair et que lui il ne se reconnait pas dans ça. Il a profité pour lancer des « gbês doux-amers » sur les journalistes qui ont parlé de tout ça.

Affaire à suivre.

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...