Plus de 200 soldats ont été radiés des Forces armées de Côte d’Ivoire, depuis le début de l’année 2018.

 

                                                                                                                            

L’information a été donnée par le Général de brigade Kouamé N’Dri Julien, chef d’état-major de l’armée de terre. ‘’Cette année nous sommes déjà à plus de 200 cas de radiation. Je ne pense pas qu’il y ait l’impunité au sein de l’armée. Nous ne sommes pas dans la délinquance totale’’, a-t-il révélé.

 

                                                                                                                                                            

C’était le 26 avril, à la 15ème conférence trimestrielle internationale de la Coalition ivoirienne pour la Cour pénale internationale (CI-CPI). A cette tribune, le Général N’Dri a co-animé une conférence avec un autre officier de l’armée ivoirienne à la retraite, Gahoudi Oulata Pierre. Thème : ‘’Forces armées, vecteurs de paix et de stabilité : défis et enjeux’’. 

Affaire de ‘’Soon’dja’’, je ne mets pas ma bouche dedans.

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...