Après des litres de sueur qui ont mouillé nos costumes, le stand est prêt. Nous nous éclipsons donc le temps de pulvériser des déodorants. Les amateurs de BD ne nous a pas attendus, il ont déjà pris d’assaut le stand.

Qu'en pensez-vous ?