Heureusement que le peuple, lui était présent. Même les précurseurs de la BD guinéenne n’ont pas voulu se faire conter l’événement. 

Qu'en pensez-vous ?