L’année scolaire risque de connaître quelques perturbations ces jours à venir. Le secrétaire général de la Fédération Estudiantine et Scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI) a accusé le gouvernement de n’avoir pas tenu ses promesses, entre autres, l’homologation des frais d’inscription à 40.000 FCFA dans les écoles privées pour les orientés de l’Etat et bien d’autres revendications.