La Chine va construire six échangeurs à Abidjan et réhabiliter 1 500 Km de routes bitumées. L’information a été donnée par le Directeur général du renforcement des capacités de production  en Chine au sein de la Commission nationale chinoise du développement et de la réforme, M. Wang. Au terme d’un séjour à Abidjan.  Le 24 avril, l’homme d’affaire chinois a échangé avec le Vice-président de la République, Daniel Kablan Duncan, au Palais présidentiel.  ‘‘Toutes les deux parties sont prêts à élargir, renforcer et continuer notre coopération pour la mise en œuvre de projets prioritaires’’, a-t-il déclaré à l’issue de la rencontre. Outre les échangeurs et la réhabilitation des routes, la Chine va construire une zone industrielle au PK 24 et dans 6 villes de l’intérieur du pays, un port sec à Ferkessédougou ainsi que les barrages de Gribo Popoli et de Boutoubré. Pour le Vice-président qui plaide pour un partenariat gagnant-gagnant, il faut ‘‘faire en sorte que cette coopération soit un exemple à vendre au niveau de l’ensemble de l’Afrique’’.

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...