En parti doyen, le PDCI vient de nous montrer qu’il maîtrise un jeu de doyens. Le jeu de dames. Précisément, le compter-compter. Depuis samedi, le plus vieux parti de Côte d’Ivoire a lancé sa campagne d’adhésion, à son siège de Cocody. Ça veut dire que PDCI a commencé à compter ses militants. Mais, tous ceux qui pensaient que compter-compter là allait commencer par Bédié ont tiré dans l’eau. Le président du PDCI a confié les clés du jeu à son bon petit Maurice Kacou Guikahué. C’est lui qui était sur terrain, pour mobiliser. Tandis que Bédié lui-même était à Daoukro, certainement en train de préparer l’appel de vingt vins. En attendant, le compter-compter va se jouer aux quatre coins du pays, selon les responsables du PDCI. Qui ne veulent plus entendre parler des militants aux deux visages. C’est à dire ceux qui ont deux cartes de parti. Genre RHDP et PDCI. Suivez mon regard, même si je louche un peu. Eeeh dja !

Qu'en pensez-vous ?