Le ministère ivoirien de la Femme, de la Protection de l’enfant et de la Solidarité (MFPES) a organisé un atelier à Agboville au Sud est de la Côte d’Ivoire pour parler du dialogue inter communautaire. Les participants ont réfléchi sur les problèmes de ce pays et ont demandé aux politiciens de mettre balle à terre. Surtout dans l’organisation prochaine des élections des maires et des conseillers régionaux et aussi de l’élection présidentielle de 2020. Ils ont donc reclamé une Commission Electorale Indépendante (CEI) et un découpage électoral qui mettent tout le monde d’accord. Tout ça au nom du climat de paix et de la cohésion sociale.

En tout cas,  on espère que ceux qui doivent comprendre ont compris.

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...