L’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI) a donné son feu vert pour la fusion des partis membres du Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP). C’était le 12 mai, lors du Congrès extraordinaire dudit parti à Yamoussoukro.

Selon le rapporteur général du congrès, Mamadou Dely, l’UDPCI ‘‘a adopté à la grande majorité de ses congressistes, les textes du parti unifié’’, après plus de six heures de travaux. Toutefois, son président Mabri Toikeusse a précisé que ‘‘la décision de l’UDPCI n’est pas une renonciation au pouvoir d’Etat’’.

Faut-il le rappeler, le président de l’UDPCI a déjà déclaré vouloir diriger la Côte d’Ivoire. Notamment en 2020. Avec le PDCI qui veut l’alternance en 2020, le RDR qui veut poursuivre en 2020 et l’UDPCI, RHDP-là… hummm !      

Qu'en pensez-vous ?