En Côte d’Ivoire, Madame Simone Ehivet Gbagbo, Messieurs Lida Kouassi, Assoa Adou, Souleymane Kamaraté dit Soul to Soul et près de 800 prisonniers  poursuivis ou condamnés pour des infractions en lien avec la crise postélectorale de 2010,  seront bientôt dehors. C’est le Président Allassane Ouattara qui a annoncé ça avant hier dans son discours à la nation avant la fête de l’indépendance. Il va signer un papier pour dire que ces personnes dont 500 parmi elles ont eu la liberté provisoire,  seront amnistiées. Ça veut dire que le juge ne va plus les poursuivre pour ce qu’ils ont fait. 

En tout cas c’est une des décision du Président Ado qui a fait sauter et danser des paquets de personnes. Tout ça au nom de la réconciliation nationale. Selon lui, «Mon devoir est de garantir l’union de tous les fils et les filles de Côte d’Ivoire…mon rôle est aussi d’être continuellement à votre écoute».

Le président a aussi annoncé qu’on va faire des changements dans la Commission Electorale Indépendante (CEI) comme le demandent les partis de l’opposition depuiiiiis.
En tout cas, il a permis à beaucoup d’ivoiriens de passer une bonne fête d’indépendance

Qu'en pensez-vous ?