Affi N’Guessan était allé dire Yako au domicile de Sangaré. Tout allait bien, jusqu’à ce que son porte-canne le présente comme le président du Front populaire ivoirien (FPI). En même temps, c’est gâté sur lui. Ettien Amoikon l’a recadré tout de suite, en disant que le seul président du FPI, c’est Laurent Gbagbo. Du coup les gens ont oublié Atouuu que Affi et puis Mme Gbagbo ont fait là. Y’a pas longtemps, Guillaume Soro aussi est parti dire Yako au domicile de Sangaré. Tout le monde sait combien de fois l’aile dure du FPI aime Soro. Mais, lui, il a fait Atalaku de Sangaré et puis il a demandé pardon pour tout le mal qu’il a pu causer. Réaction, calme plat. Y’en a même qui disent qu’il restait un peu les gens allaient applaudir pour Bogota. Donc, ça fait que mon ami qui est le président du mouvement Freinons la Prolifération des Insectes (FPI) a peur d’aller dire Yako aux parents de Sangaré.

Qu'en pensez-vous ?