A la Haye au Pays bas, le jugement de l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo et son bon petit Charles Blé Goudé, accusés de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité après les mélangements de l’élection présidentielle de 2011,  a recommencé après des mois de suspension.

Leurs avocats qui ont demandé tout ce temps,  sont prêts maintenant pour parler de libération de leurs clients parce que selon Me Emmanuel Altit,  « L’accusation ne présente rien qui ait une quelconque valeur de preuve (…), rien de solide n’a pu être apporté ».

Ils ont donc 7 jours jusqu’au 20  de ce mois pour prouver que Laurent Gbagbo et Blé Goudé n’ont rien fait et qu’ils sont innocents.

Le vrai combat commence.

Qu'en pensez-vous ?