Jean-Louis Billon, cadre du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), proche du pouvoir , a réclamé comme les partis politiques de l’opposition ivoirienne, des reformes à la Commission Electorale Indépendante (CEI) pour des élections crédibles et sans palabres. Selon lui, il faut faire évoluer cette commission car on ne peut pas aller en 2020 (date de l’élection présidentielle) avec la même commission qu’on avait en 2010. Ce qui permettrait, toujours selon lui d’éviter,  la crise qui a suivi après l’élection de 2011 et qui a fait près de 
3 000 morts.
Hum ça-là, c’est comme bombe deh! Pour l’instant Henri Konan bédié Président du PDCI et son bureau politique n’ont rien dit encore.