La traditionnelle rencontre entre le chef de l’Etat et les travailleurs de Côte d’Ivoire s’est tenue le 1er mai, au Palais présidentiel, à Abidjan-Plateau. Les plus vieilles Centrales syndicales ont fait part de leurs doléances au président de la République, Alassane Ouattara. Dans l’ensemble, les travailleurs ont demandé l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Et de façon générale, l’amélioration des conditions de vie des Ivoiriens et de toutes les personnes vivant en Côte d’Ivoire.  

Le chef de l’Etat a instruit le gouvernement de mettre 800 millions FCFA à la disposition des Centrales, pour les aider à contribuer au développement du pays. Sur la question des salaires bloqués depuis 1988, Ouattara a été clair ‘’Arrêtez de rêver’’, a-t-il répondu.

Pas de déblocage de salaires en vue. Toutefois, le président s’est dit fier du monde du travail dans notre pays. Et promis qu’avec le gouvernement, ils multiplieront les initiatives pour le bien-être des

populations. Notamment dans les secteurs de l’école, l’eau potable, l’électricité, les routes… Comme cela est le cas depuis son accession aux affaires, en 2011. Le chef de l’Etat a donc exhorté ses concitoyens au travail bien fait, pour parvenir, ensemble, à une Côte d’Ivoire émergente.    

Qu'en pensez-vous ? Le débat reste ouvert...