Hier en Côte d’Ivoire, la voie express Abobo-Adjamé au Nord d’Abidjan la capitale, a été bloquée par des chauffeurs de minicars de transport en commun qu’on appelle localement « gbaka ». 

Ils étaient très fâchés parce que un de leurs collègue a été tellement tabassé par un gendarme,  qu’on l’a envoyé à l’hôpital. 

Selon les informations, le chauffeur en question n’a pas respecté le code de la route et n’a pas voulu obtempérer à la demande d’un gendarme qui se trouvait là. C’est dans leur discussion que le « gnaga » est sorti.

Les chauffeurs ont été  obligés de libérer la route après deux heures de manifestation quand les renforts des gendarmes sont arrivés.  Ce qui a rétabli la circulation.

Des chauffeurs qui bloquent la route alors que c’est ça qui les nourrit… Vraiment je ne comprends pas quoi.

Qu'en pensez-vous ?