Michel Gbagbo, le fils aîné de l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo qui a été interdit de sortir du pays depuis 2011, peut maintenant aller où il veut. Son interdiction a été levée depuis la loi d’amnistie du 6 aout lancé par le Président Ado. Et vous pensez que où il va partir en première position ? Voir son père bien sûr !

Le rendez-vous est donc calé pour la semaine prochaine à la Haye où l’ex président est enfermé depuis maintenant 7 ans. Il est accusé de crime contre l’humanité pendant la crise post électorale de 2011. 

Le père et le fils vont donc avoir 48 heures (26 et 26 septembre) pour se parler et se rappeler les mauvais et les bons souvenirs.
C’est au moins une semaine qu’on doit leur accorder et non 48 (petites) heures.

Qu'en pensez-vous ?